Urbanisme

Plan local d’Urbanisme

Parmi les grands projets communaux, le Plan Local d’Urbanisme est celui qui impactera le plus la vie du village.

Il se substitue au Plan d’Occupation des Sols (P.O.S.) et trace les contours de la politique d’aménagement des sols, dans les 10 à 15 années à venir.
Après une phase de diagnostic, nous en sommes au Projet d’Aménagement et de Développement Durable (P.A.D.D.).

Cependant, des contraintes pèsent sur cette élaborations :
le P.A.D.D. doit tenir compte des préconisations du S.C.O.T. Sud Gard, du Plan de Protection des Risques d’Inondations (P.P.R.I.) et des résultats de l’étude hydraulique.


Elaboration du P.A.D.D.

Les phases 1 et 2, diagnostic et élaboration du P.A.D.D., étant achevées, il convenait de passer à la phase 3, à savoir, les orientations à prendre, selon les zones. Le P.A.D.D. a fait l’objet d’un débat lors de sa présentation au conseil municipal du 17 mars 2011.

Le P.A.D.D. est un document qui détermine les objectifs de développement économique et social, d’environnement et d’urbanisme « pour répondre aux besoins actuels, sans toutefois compromettre les capacités des générations futures » (rapport Brundtland).
Dans ces orientations, il convient de définir les zones à urbaniser ou/et à protéger.

S’agissant de CODOGNAN, le P.A.D.D. se décline suivant ces principaux axes :
– Codognan centre : comblement des espaces libres dits « dents creuses » :
• redensification et réaménagement ;
• protection des immeubles et/ou espaces de caractère.
– Codognan sud : à partir du canal Philippe Lamour maintien de la zone agricole et naturelle.
– Codognan est : en attente des résultats de l’étude hydraulique.
La réflexion va donc se poursuivre, et il est bien évident, que rien ne sera décidé ou adopté sans une consultation préalable de la population. Ce sera la phase « enquête publique » en vue de l’approbation du P.L.U.