Présentation de la commune

A peu de distance de Nîmes et de Montpellier, CODOGNAN est traversé par la R.N. 113


A peu de distance de Nîmes et de Montpellier, CODOGNAN est bâti au sud de l’antique Via Domitia.


Le village  était, jusqu’au milieu du XXe siècle, essentiellement à vocation agricole, avec une industrie inexistante sur son territoire.

Sur le territoire de Vergèze, a proximité, la Source Perrier a pris une ampleur considérable, drainant dès la fin de la seconde guerre mondiale, de nombreux ouvriers du village.

En 1974, une industrie complémentaire, la Verrerie du Languedoc, s’installe à proximité immédiate, employant elle aussi une autre partie de la population.


Le petit cours d’eau  (20km) qui longe Codognan est le Rhony ; il prend sa source à Caveirac et se jette dans le Vistre au Cailar.

Au sud du village, le canal Philippe Lamour permet l'irrigation des cultures.

Le village est desservi par :
♦ RN 113
♦ la sortie d’autoroute A9 (sortie Gallargues-le-Montueux à 5 Km)
♦ la ligne S.N.C.F. Nîmes-Montpellier ( gare de Vergèze-CODOGNAN)

CODOGNAN bénéficie d’une situation idéale, dans un arrière pays riche en sentiers de randonnée et monuments historiques, à 27 km de la plage du Grau-du-Roi et à  98  km des pistes de ski de l’Aigoual.

Les habitants de CODOGNAN sont les Codognanais ; leur animal totem est le lapin de champs.

 

Codognan en chiffres

Depuis quelques décennies, une mutation s’est opérée ; Codognan a vu sa physionomie se transformer en village à fort taux pavillonnaire.

♦ Habitants : 2516  (2512 en 2007, 841 en 1962)

♦ Superficie : 4,65Km2

♦ Densité : 541 h/km2.



Dans cette rubrique